Phil Pace - Written In The West

Album “Written In The West” disponible en précommande.

Written In The West

SORTIE PRINTEMPS 2019

Le titre de ce quatrième album est inspiré du recueil de photos de Wim Wenders, réalisé dans l’ouest américain pour le repérage de son film « Paris, Texas », et à l’écoute de ce disque, on ressent la désolation et la beauté de ces paysages épiques.

Le ton est grave, presque sombre, la veine humaniste, empathique, et les personnages des chansons de Phil ressemblent aux portraits des anonymes de Richard Avedon dans « In the American West ». Un album visuel, grâce à ses sonorités larges et rocailleuses, comme si quelque chose d’essentiel se disait là : le souci de l’autre, la révolte impuissante face à la souffrances des plus démunis… C’est le fil conducteur du travail de Phil Pace à travers chacun de ses albums, une parole d’humilité et d’amour pour l’autre.

On est embarqué illico dans le voyage, avec le titre Sheila, hommage aux mineurs chiliens restés 2 mois dans les décombres de la mine, Sister, qui évoque les réfugiés climatiques et victimes des catastrophes naturelles, Misty Water, qui traite du problème du partage de l’eau dans le monde.
Phil Pace va boire à cette source à la fois pure et boueuse, car c’est un enfant du rock qui lance encore les dés avec des mélodies accrocheuses aux arrangements simples et puissants, avec ce besoin de donner, d’être en résonance avec le monde qui l’entoure.

« Written in the west » a été co-écrit avec Patrick Matteis, partenaire musical de Phil de la première heure, enregistré et mixé dans les studios de La Mante Productions à Paris sous l’impulsion de Bernard Gionta/Bidge.

On y retrouve son cercle rapproché et fidèle, avec le groupe Spike, les voix féminines de Claire Farah et Jil Caplan, contrepoint parfait à sa voix grave et vibrante. Des chansons dont l’énergie et la profondeur restent en nous longtemps après l’écoute de ce disque.